Actualités

manager en train d'avoir une réunion au bureau

Devenir manager, les conseils pour réussir

Suite à une promotion interne ou à un recrutement, vous vous apprêtez à devenir manager. Gérer une équipe ou un service, même dans un secteur d’activité que l’on connaît, est une expérience professionnelle nouvelle et bien souvent un défi personnel. Même si rien ne remplace une formation ou un coaching personnalisé, voici quelques conseils de base pour vous permettre de vous préparer à vos nouvelles missions sur ce poste.

1) Prendre des décisions

Pour devenir un bon manager, il est impératif de savoir prendre des décisions. Si l’idée peut paraître simple, les dynamiques décisionnelles au sein d’une équipe ne sont pas toujours simples, loin s’en faut. Le manager est là pour encadrer ses équipes mais aussi leur montrer l’exemple. Il est donc essentiel que les collaborateurs sachent qu’ils peuvent compter sur leur manager, et notamment sur ses capacités de discernement et de décision.

Pour le nouveau manager, il convient donc d’apprendre à effectuer des prises de décision sans tergiverser, mais sans précipitation non plus. Une décision prise de manière impulsive, sans recul, n’est jamais une bonne chose. Ce que l’on attend d’un manager, c’est qu’il soit capable, par ses choix, d’orienter l’ensemble de l’activité dans la bonne direction sans donner une impression d’hésitation. Il est donc impératif de trouver le bon équilibre entre la réactivité et la réflexion. Pour aller plus loin, lisez aussi notre article sur le travail sur soi que doit mener le manager.

2) Apprendre à déléguer

manager qui sait déléguer des missions

Un manager doit instaurer une relation de confiance au sein de son équipe. Son rôle n’est pas de superviser chaque détail et chaque décision, mais d’établir des grands axes et d’amener toute l’équipe vers un objectif commun. Dans ce contexte il n’y a donc rien de pire que le micro-management qui consiste à surveiller les tâches et les actes de chacun des employés, au détriment du collectif. Surtout si ce micro-management vise à retirer certaines prérogatives données aux employés pour les réaliser soi-même.

Lorsque l’on devient manager, il est donc essentiel d’apprendre à déléguer et, par conséquence, à faire confiance. Avec le temps, il sera possible de connaître les qualités de chaque membre de l’équipe pour déléguer avec plus de précision et plus d’efficacité. Encore une fois, il s’agit d’une question d’équilibre, cette fois-ci entre la capacité à surveiller et encadrer ses collaborateurs d’une part et le fait de leur donner l’espace et les ressources pour qu’ils s’épanouissent dans leur travail.

3) Rester à l’écoute du bien-être des collaborateurs

L’époque des contremaîtres taciturnes et des ouvriers dociles est révolue, et c’est une très bonne chose ! Le management moderne se doit d’être plus humain et plus ouvert vers les autres. Il en va du bien-être collectif mais aussi, en conséquence, de la productivité et du dynamisme de toute l’entreprise.

Lorsque vous découvrez le métier de manager, vous devez rapidement prendre vos marques et vous situer à la fois comme un dirigeant, mais aussi comme un soutien qui reste à l’écoute de ses employés. Le bien-être au travail n’est donc plus un luxe. Il permet de créer de meilleures synergies au sein de l’équipe et de réduire considérablement les arrêts maladie. Cela participe également à la mise en place d’une culture d’entreprise positive qui pousse chaque individu, et donc le collectif, vers le haut tout en attirant plus aisément de nouveaux talents au sein de la société.

4) Développer une stratégie et la mettre en œuvre

réunion organisé par un managerÊtre manager ne consiste pas uniquement à gérer une équipe. Un bon manager va devoir accomplir des objectifs afin d’améliorer les résultats de l’entreprise. Une des tâches essentielles du management consiste donc à développer une stratégie et à la mettre en œuvre. Pour ce faire, le manager fixe des objectifs à son équipe et lui donner les moyens de les accomplir. Au besoin, il n’hésite pas à montrer l’exemple et à s’investir personnellement dans la mission. Il est essentiel que le manager incarne les valeurs de l’entreprise et donne le meilleur de lui-même. Autrement, comment attendre des collaborateurs qu’ils fassent la même chose ?

5) Maîtriser sa communication et mettre en place des feedbacks

Dans la plupart des sociétés actuelles, la communication a pris une place prépondérante. D’une part, la réalisation d’objectifs demande la synchronisation des efforts de nombreuses personnes qui doivent rester coordonnées en permanence. D’autre part, les canaux de communication se sont grandement multipliés avec la numérisation. Le manager doit donc veiller à ce que les différents membres de son équipe disposent des outils et d’un cadre de travail permettant une bonne communication entre eux mais aussi avec leur hiérarchie. Et il ne faut jamais oublier qu’une bonne communication repose avant tout sur la simplicité, et pas sur la multiplication incontrôlée des e-mails ou des messageries instantanées !
Enfin, le manager doit veiller à ce que sa propre communication avec son équipe s’effectue dans les deux sens. Il doit en effet s’assurer que ses décisions et ses consignes sont bien reçues et bien comprises, mais il a aussi comme mission de mettre en place des outils de feedbacks.

6) Opter pour un coaching de manager personnalisé

Tous ces conseils méritent une attention pleine et entière pour pouvoir être appliqués. En l’état, ils permettent de savoir quoi faire mais pas vraiment comment le faire. Pour adopter des méthodologies précises qui vous permettront d’acquérir rapidement les compétences avancées qui feront de vous un bon manager, le mieux reste encore d’opter pour le coaching de manager. Les séances de coaching personnalisées proposées par ARM Formation permettent à tous les managers en place ou en devenir de renforcer leur positionnement, d’améliorer leur communication, mais aussi leur capacité d’analyse (et d’auto-analyse), leur prise de décision, leurs aptitudes au leadership ou, plus largement, en gestion.

conseils pour gérer son temps

Bien gérer son temps de travail

La question de la gestion du temps revient souvent en tête des priorités quand il s’agit de l’amélioration des conditions de travail. Les besoins d’amélioration de la gestion du temps de travail sont d’ailleurs soulevés tant à l’échelle individuelle que par les organisations elles-mêmes. Cette problématique, typique des méthodes de travail modernes, n’est toutefois pas une fatalité. Des outils simples peuvent être mis en place pour améliorer sa gestion personnelle du temps. Des formations sur-mesure sont également disponibles pour encore optimiser son temps de travail, individuellement et collectivement. lire plus

espace de coworking moderne

Le télétravail : une opportunité de développement pour les espaces de coworking ?

Le télétravail a été instauré en entreprise à la demande des collaborateurs dans un esprit de praticité, de gain de temps et de fatigue, de fidélisation. Bien loin des enjeux et des contraintes qu’il suppose. Son cadre est désormais définit par la loi qui en fixe les règles juridiques.

Car même hors les murs de l’entreprise, celle-ci doit assumer des responsabilités qui lui sont propres : exercice du télétravail, la sécurité sous différentes formes et les RPS. Dans cette perspective, les espaces de coworking peuvent offrir un lieu et un cadre répondant aux doubles exigences des parties, pour la sérénité et la sécurité de chacun. lire plus

utilisation de la communication pédagogique

Une compétence essentielle en formation :
la communication pédagogique

Former suppose de nombreuses compétences à maîtriser. Parmi celles-ci, la communication pédagogique est essentielle afin de créer le lien. Mais également, transmettre un message, se faire comprendre et faciliter la mémorisation. Mais qu’entendons-nous par communication pédagogique ? Elle repose évidemment sur les fondamentaux de la communication : un émetteur, un récepteur et des bruits en interférence. Sa différence réside dans sa contribution à l’acquisition de la connaissance et de la compétence. Comment la pratiquer ?

lire plus

Un tuteur en train d'expliquer un process à un salarié

Devenir tuteur en entreprise :
ce qu’il faut savoir

Avez-vous aussi bénéficié des compétences d’un tuteur avant d’être vous-même intéressé par le tutorat ? Il vous a peut-être accompagné lors de votre intégration dans un nouvel environnement de travail. Votre tuteur vous a certainement fourni des conseils et vous a aidé à surmonter les difficultés. Et c’est pourquoi vous souhaitez à présent faire de même et devenir tuteur pour vos jeunes ou moins jeunes recrues.

lire plus