Réaliser son CV : une immersion dans l’expérience

faire-son-cv

En fonction de son âge ou encore de sa carrière, la page du Curriculum Vitae semble vide d’expérience ou insuffisante pour exposer le développement professionnel de plusieurs décennies. Elle met également en exergue des bifurcations dont la cohérence ou le sens n’entrent pas dans le format papier. Entre dilution pour les uns et synthèse pour les autres, le choix est dicté par le message que l’on souhaite passer et l’objectif à atteindre.

Une page pour parler de sa vie : une posture d’analyse incontournable

Traduire un emploi sous forme de compétences nécessite de prendre une attitude de recul qui permet de gagner en objectivité sur ses expériences, quelle qu’en soit la nature. L’intérêt est de quitter son mode intérieur teinté d’affectif pour entrer dans la sphère analytique du recruteur et modifier ainsi son propre regard sur soi, en toute impartialité.

Le professionnel expérimenté pourra ainsi identifier sa réelle valeur ajoutée : son expertise est devenue une forme d’habitude dont il ne perçoit plus l’ampleur et la richesse. Le jeune diplômé positionnera son ambition personnelle dans une légitimité acquise par la confrontation à la réalité des secteurs d’activités concernés.

Dérouler le fil d’Ariane pour explorer l’expérience

Les expériences sont le point de départ et le fil conducteur ; les activités menées en poste, afin d’arriver à l’essentiel : les capacités et les compétences mobilisées. C’est donc sur un chemin d’exploration qu’il faut s’engager, aidé par un questionnement maîtrisé, affranchi de jugements ou de présuppositions externes.

La bienveillance est de mise dans cette phase, nombreuses sont les personnes qui, en déficit de confiance en soi, donnent une vision de leur expérience-métier si réduite qui, à défaut de valoriser leur candidature, la déprécie. C’est ainsi que réaliser un CV renvoie inévitablement à la représentation que l’on a de soi et inexorablement à l’image qu’en auront les autres.

Maîtriser les codes et les outils pour travailler la forme du CV

Si la forme des CV évolue avec le temps, bien au-delà des effets de mode, toute l’attention doit être portée sur celui qui, du thématique au chronologique, sera le plus adapté au candidat et/ou au profil de poste. Connaître ces éléments, ainsi que les codes pratiqués dans les métiers est le plus sûr moyen de réussir.

Le point final, mais non le moindre, est la mise en forme qui doit respecter la contrainte d’une seule page mais surtout être à l’image du candidat que l’on est. Le plan marketing d’image est ainsi incontournable. Les outils informatiques offrent de multiples possibilités afin de rendre un CV attractif et complet dans sa mise en page et marquer une différence en première lecture.

Mais, à l’ère du Web 2.0, le CV pousse les frontières de son formalisme pour intégrer les réseaux sociaux qui drainent de nombreux recruteurs. En quête de talents, une candidature se joue aussi via ses publications, ses tweets et ses sphères d’influence.

Loin d’être un exercice de style subi, réaliser son Curriculum Vitae peut se transformer en une introspection professionnelle qui donne une dimension personnelle à son projet et une réponse à sa propre quête de sens.