La reconversion entre quête et conquête

Reconversion professionnelle

La reconversion, hier synonyme d’échec, n’est plus un tabou mais la réalité d’un monde en phase de changement. Si les constats la rendent inéluctable, l’accompagnement est un choix d’émancipation : la subir c’est la rendre anxiogène, la saisir c’est gagner en liberté !

Un terme… 3 constats

  • L’impact de la digitalisation : « Changer pour évoluer »

La révolution numérique impacte en profondeur et pour le long terme les métiers d’une façon générale et certains secteurs d’activités plus précisément. Le cabinet Mc Kinsey, dans son étude « Industrie 2.0 : jouer la rupture pour la Renaissance de l’industrie française » définit 12 technologies de rupture qui vont modifier durablement l’environnement industriel.

La mutation des métiers est donc en marche, soit dans l’intégration de compétences transversales liées au développement d’une nouvelle expertise, soit dans l’exercice même des différentes fonctions.

  • Le dictat de l’économie : « Changer pour durer »

Cette révolution dessine les contours d’une économie mondiale dans laquelle la croissance générée par les secteurs d’activités va subir une profonde évolution. Certains en berne, d’autres en plein essor, si la création de valeur reste un objectif de l’entreprise, son positionnement dans l’environnement social et sociétal est un levier à prendre en compte. C’est ainsi que par respect d’un code d’éthique ou par besoin de main d’œuvre dans les métiers en tension, l’entreprise ouvre ses portes à des candidats issus d’autres milieux et métiers.

  • La quête de sens : « Changer pour être soi »

La divergence des intérêts de l’entreprise et des salariés mise en exergue par les risques psycho sociaux et autres parachutes dorés, développe pour certains un sentiment d’impuissance. Cependant, face à une crise devenue protéiforme, nombreux sont les salariés, qui, en quête de sens, prennent un tournant professionnel initialement peu envisageable. L’enjeu est alors de devenir acteur de son avenir professionnel dans le respect de ses besoins, de ses valeurs et de son authenticité pour être en congruence avec soi-même.

La reconversion, ainsi enracinée dans des origines distinctes revêt alors 3 formes dont l’accompagnement diffère.

Un mot… 3 réalités

La version concerne l’intégration du salarié dans un nouveau secteur d’activité ou une taille d’entreprise différente. L’approche est de type self marketing afin de donner une nouvelle connotation à la candidature.

La conversion se rencontre dans le cadre d’une modification de poste, de type promotion ou de modification du statut de salarié à celui d’employeur. L’individu est en quête d’une nouvelle posture représentative de sa nouvelle fonction mais respectueuse de son histoire.

Enfin la reconversion qui inclut souvent un changement de secteur d’activité, de métier et de vie. Le coaching se déroule comme un accompagnement au cheminement du plus profond de l’individu en quête d’une nouvelle facette de son identité.

Ce changement repose sur la levée des doutes, des inhibitions et la capacité à se faire confiance. Cette métamorphose est un acte de création qui nécessite des degrés d’introspection divers.

S’autoriser à rêver, pour croire en son étoile et mobiliser des énergies positives révélatrices sources de régénérescence. Réussir sa reconversion, c’est gagner la liberté d’exister pour Être !